Fin d’année 2021 particulièrement active à la CNIL

Fin d’année 2021 particulièrement active à la CNIL

Fin d’année 2021 particulièrement active à la CNIL avec des sanctions qu’il convient d’analyser rapidement :

1) le 28 décembre 2021 : 180 000 euros à l’encontre de SLIMPAY pour :
a- manquement à l’obligation d’encadrer, par un acte juridique formalisé, les traitements effectués par un sous-traitant
b- manquement à l’obligation d’assurer la sécurité des données personnelles (absence de sécurisation des serveurs)
c- manquement à l’obligation d’information d’une violation de données personnelles aux personnes concernées

 

2) le même jour : 300 000 euros à FREE MOBILE pour :
a- manquement à l’obligation de respecter le droit d’accès des personnes aux données les concernant
b- manquement à l’obligation de respecter le droit d’opposition des personnes concernées
c- manquement à l’obligation de protéger les données dès la conception (privacy by design)
d- manquement à l’obligation d’assurer la sécurité des données personnelles (absence de sécurisation des mots de passe)

 

3) le 30 décembre 2021 : 60 millions à FACEBOOK pour :
* manquement aux obligations relatives au cookies (information des personnes, dépôt, possibilité de refus)

 

4) le 31 décembre 2021 : 150 millions à GOOGLE (90 millions d’euros pour GOOGLE LLC et 60 millions d’euros pour GOOGLE IRELAND LIMITED) pour :
* manquement aux obligations relatives au cookies (différence de facilité entre les “Accepter” et “Refuser” les cookies)

 

Total : 210 millions 480 000 euros en seulement 4 jours…
Au regard des manquements retenus, où en êtes-vous dans votre conformité ?